La République en papier

La République en papier : circonstances d'impression et pratiques de dissémination des lois sous la République helvétique (1798-1803)

Pascal Delvaux

collection : Travaux d'Histoire Suisse, 1

ISBN 2-9700461-1-3 | EAN 9782970046110

publié en 2004 | 2 vol. | | disponible

XVI + 135, XV + 375 p. | | fr

98.00 CHF

Télécharger en pdf

Comptes rendus

  • "Superbes présentation et impression pour ce titre d'une nouvelle collection très prometteuse. [...] Même si le texte est parfois aride, les problématiques sont passionnantes, [...]" - Jean Michel Andrault (Revue française d'histoire du livre, Nos 126-127 - Nouvelle série, 2005-2006, p. 509-511).
  • "Le second volume est pour l'essentiel un instrument de travail précieux pour les spécialistes travaillant sur cette période." - Professeur Victor Monnier, Faculté de droit de l'Université de Genève (Commentationes Historiae ivris helveticae, I, Anno MMVI, p. 82-83).
  • "... quest'opera di Pascal Delvaux supera la consolidata e sempre viva contrapposizione fra il repertorio bibliografico e il saggio storico, tradizionalemente concepiti e realizzati da autori diversi approccio, prospettive e attrezzatura metodologica." Fabrizio Mena (Archivio Storico Ticinese), 138, dicembre 2005, p. 348.
  • "... il s'agit d'une contribution essentielle à l'histoire de la République helvétique qui comble une grande lacune dans l'historiographie de cette époque charnière de la Suisse." - Professeur Victor Monnier, Faculté de droit de l'Université de Genève (Revue Suisse d'Histoire, Vol. 55, Nr. 4, 2005, p. 472-473).

Résumé

Depuis la parution du livre novateur de D.F. McKenzie, Bibliography and the Sociology of Texts, les historiens du livre et des formes imprimées ne peuvent plus négliger la place qu'occupent dispositifs formels (agencement de la mise en page et découpages des textes, espace typographique...) dans la construction de la signification.

Il est un corpus de textes qui n'a pas encore retenu l'attention des chercheurs, ainsi les lois et autres actes (décrets, arrêtés...). Ce travail propose, pour la période de la République helvétique (1798-1803), de comprendre les modalités de production, de circulation et de réception de ces textes officiels. S'il conserve l'ancienne forme de publication des lois, le placard ou l'affiche, le nouveau régime introduit l'usage d'un bulletin officiel pour accélérer la diffusion, réduire les coûts et assurer une dissémination générale. Concurremment subsiste encore l'envoi d'exemplaires manuscrits. En ces formes plurielles, alors pensées comme des objets textuels, les lois peuvent tre comptées, examinées et repérées dans leur cheminement de l'atelier aux bureaux des préfets.

Les projets sont nombreux, qui organisent les dispositifs matériels de la publication. La réalisation du Tageblatt der Gesetze, Bulletin des loix, Bullettino delle leggi, imprimés simultanément chez Gruner à Aarau puis à Berne, chez Vincent à Lausanne et chez Agnelli puis Rossi à Lugano, a retenu plus particulièrement l'attention. Il s'agit en effet du premier recueil de lois publié à l'échelle du pays.

Le second volume de ce travail comprend par ailleurs une description typographique détaillée des exemplaires retrouvés des différents bulletins officiels, des tables chronologiques et alphabétiques de tous les actes imprimés dans ces recueils (Helvetische Sammlung, Recueil helvétique et Raccolta elvetica) ainsi qu'une concordance avec l'Actensammlung aus der Zeit der Helvetischen Republik (1798-1803), publiée par J. Strickler et A. Rufer. Ont été ajoutées des planches présentant les reproductions des filigranes repérés et des divers cartons.

Extrait de la préface de François Walter

Faut-il le redire, le livre et la lecture appartiennent aux objets d'une histoire culturelle en plein renouveau. Il suffit de constater à quel point les travaux de Roger Chartier ont suscité d'interrogations fécondes autour du livre et d'une pratique, la lecture, sortes d'évidences de la culture occidentale, qui ont pu faire oublier parfois qu'eux aussi avaient une histoire.

En Suisse, les travaux d'Alfred Messerli s'inscrivent sans conteste dans cette mouvance. Mais ils semblent bien isolés. Domine encore, en effet, la division traditionnelle qui laisse volontiers la description matérielle de l'imprimé à ceux que l'on considère avec une certaine condescendance comme les derniers reprénsentants de l'érudition positiviste, et aux autres, les chercheurs de haut vol, le soin de dire le sens. Pascal Delvaux, dont l'ouvrage inaugure cette nouvelle collection de travaux d'histoire de la Suisse, est donc à plus d'un titre un pionnier.

Auteurs, éditeurs et contributeurs

Pascal Delvaux est historien et collaborateur scientifique au département d'histoire générale de l'Université de Genève. Il est historien du livre et des imprimés de l'époque moderne. Ses recherches portent sur l'impression des textes législatifs et sur les formes matérielles des lois aux époques modernes et contemporaines. Sur ces objets, il a publié La république en papier en 2004.

Autres titres dans la même collection

Autres titres du même auteur, éditeur, contributeur